Comment choisir son implant dentaire ?

Après avoir perdu une ou plusieurs dents, il faudrait trouver une solution efficace pour combler le vide. L’implant dentaire permet de retrouver le sens de la mastication. Il est à la fois pratique et esthétique. Cependant, tous les matériaux ne se valent pas. Quels sont les paramètres à vérifier pour faire le bon choix ?

Les critères pour bien choisir un implant dentaire

Aujourd’hui, les marques proposent une grande variété de solutions pour remplacer les dents naturelles dont le prix peut fortement varier selon la qualité des matériaux et la durabilité du modèle. L’implant est réalisé en biomatériaux qui sont compatibles avec la structure de l’os et des tissus.

Le titane est la matière la plus répandue pour la fabrication d’implants dentaires. Le risque de rejet est quasi nul et la cicatrisation est rapide. Fiable et très robuste, il peut durer toute une vie. La zircone est cependant beaucoup plus esthétique que le titane. Il est même impossible de le distinguer des dents naturelles. De plus, il peut être gardé à vie bien que son coût peut représenter un frein pour les patients.

En outre, la forme de l’implant doit être choisie avec soin. Pour ceux qui disposent d’un bon volume osseux, l’implant cylindrique est à privilégier. Il peut d’ailleurs remplacer les racines des molaires et des prémolaires. Le seul bémol est qu’il ne peut être posé juste après l’extraction. L’implant conique est polyvalent vu qu’il peut substituer n’importe quel type de dent. Il y a aussi l’implant autoforant réservé aux personnes ayant une faible densité osseuse.

Enfin, il vaut mieux choisir une gamme premium proposée par une marque connue. Certes, l’investissement de départ sera plus important, mais ces produits vous garantiront une bonne longévité. On tient aussi à noter que la qualification du dentiste aura une répercussion sur la durée de vie de l’implant. Pour trouver un expert dans l’implantologie dentaire, suivez ce lien.

Le choix du praticien : une étape à ne pas négliger

La pose d’un implant dentaire requiert une parfaite maîtrise des techniques récentes afin de minimiser le risque d’échec. Il est alors plus judicieux de faire appel à un dentiste qualifié pour bénéficier d’une prestation de haut niveau. De la sorte, assurez-vous que le praticien de votre choix ait un diplôme adéquat.

L’expérience est aussi un gage d’efficacité. Ainsi, informez-vous sur le nombre d’interventions réalisées tous les mois. En fait, un dentiste qui pose des implants une ou deux fois par mois sera moins précis qu’un spécialiste dans l’implantologie. Voilà pourquoi il est fortement recommandé de vous renseigner sur la fréquence des interventions.

Par ailleurs, prenez le temps d’analyser les prix. Pour cela, contactez plusieurs praticiens et comparez les propositions en revoyant à la lettre les soins inclus, la qualité du suivi, etc. La localisation est également un détail qu’il ne faudrait pas négliger. Même si les soins à l’étranger sont plus abordables, vous devez aussi inclure dans le budget les frais de séjour. Faites le calcul pour déterminer laquelle est la solution la plus avantageuse.

La garantie est un autre élément à prendre en considération. À vrai dire, la durée d’un implant dentaire peut varier en fonction des matériaux de fabrication et de la qualification du praticien. Il convient alors de vous renseigner sur le sujet avant de vous lancer.

Les précautions à prendre après la pose d’un implant dentaire

Après l’opération le chirurgien-dentiste prescrit normalement des anti-inflammatoires et antibiotiques pour réduire les risques d’infection et calmer les douleurs. Même s’il n’y a pas de symptôme, prenez impérativement tous les médicaments. Il est aussi conseillé de faire des bains de bouche 24 heures après la chirurgie.

Pendant les premières semaines, mangez des aliments mous et patientez jusqu’à la cicatrisation pour varier votre régime alimentaire et manger des repas solides. Néanmoins, entre temps, mâchez délicatement. Attention ! Vous ne pouvez reprendre votre habitude qu’après la cicatrisation totale.

Par ailleurs, évitez tout ce qui est chaud (boissons ou nourritures) au moins durant les premiers jours. Il est préférable d’appliquer un glaçon de temps en temps sur la joue pour favoriser la cicatrisation. L’alcool et le tabac par contre sont à proscrire, car ils augmentent le taux d’échec. Enfin, ne mastiquez pas sur les implants dentaires les six premières semaines.

Si la douleur s’intensifie malgré la prise d’antalgique ou si le gonflement ne disparaît pas après 2 jours, consultez rapidement votre médecin. Il peut s’agir d’une complication qu’il faudrait résoudre rapidement afin de minimiser les impacts.