Comment se faire aider si l’on souhaite arrêter de fumer ?

Selon les études, les fumeurs qui font appel à une assistance pharmacologique ont deux fois plus de chances de ne plus fumer. Mais, sachez aussi que plusieurs fumeurs ont réussi à arrêter de fumer sans l’aide d’un professionnel. Même s’il existe plusieurs méthodes à choisir, il est à savoir que seule la volonté est l’élément-clé de la réussite. De plus, le fait d’arrêter de fumer nécessite également un accompagnement psychologique pendant quelque temps. Pour ceux qui ont décidé d’arrêter la consommation de tabac, voici quelques conseils pratiques pour vous aider.

Remplacer les cigarettes par de la nicotine

La première chose à faire si vous voulez avoir des aides pour arêter de fumer est de remplacer vos cigarettes classiques par la cigarette électronique. En effet, contrairement à la cigarette, celle-ci n’amène pas à la dépendance. De plus, elle ne comporte pas des substances toxiques pour la santé. Contrairement à la cigarette classique, celle-ci n’amène pas à la dépendance. Il est aussi à noter que le traitement n’interagisse pas avec les autres médicaments. Comme les cigarettes électroniques se présentent sous plusieurs formes, demandez au professionnel le dosage de la nicotine qui vous convient. La nicotine se présente sous forme de vaporisateur nasal et inhalateur, de chewing-gum, de timbres transdermiques, de comprimés sublinguaux, ou bien de pastilles.

Remplacer les cigarettes par des médicaments qui ne contiennent pas de la nicotine

Dans le cas où vous ne voudriez pas prendre de la nicotine, il y a d’autres solutions si vous voulez des aides pour arrêter de fumer. Vous pouvez également remplacer les cigarettes par des médicaments qui ne contiennent pas de la nicotine. Vous avez le choix entre la bupropion et la varénicline. Il est à noter que ces deux médicaments ont des risques d’effets secondaires, c’est la raison pour laquelle ils sont vendus sur ordonnance. Ainsi, vous devriez aussi être suivi par votre médecin lors de votre traitement pour éviter toutes complications. Comme la nicotine, le traitement de la bupropion peut durer entre 2 à 3 mois. Tandis que pour la varénicline, cela dure entre 4 à 5 mois.

Se faire accompagner par un psychologue

Si vous voulez des aides pour arrêter de fumer, faites-vous accompagner par un psychologue. En effet, il est le spécialiste en conseil et le médecin apte à vous aider. Dans tous les cas, faites preuve de volonté et prenez le temps d’évaluer votre décision. Il est même conseillé de déterminer en avant les adversités et concevoir des moyens pour y remédier. N’oubliez pas aussi vos proches, faites les savoir la façon dont vous aimeriez être épaulée.