Qu’est ce que la maladie de Kawasaki ?

La maladie de Kawasaki est une maladie inflammatoire fébrile qui touche spécialement les enfants qui ont moins de 5 ans. On la trouve dans le monde entier, mais elle est plus fréquente en Asie et particulièrement au Japon. De graves difficultés cardiaques sont possibles et elle nécessite habituellement une hospitalisation. Découvrez qu’est-ce que la maladie de Kawasaki ?

La maladie de Kawasaki : qu’est-ce que c’est ?

Cette maladie de Kawasaki est une vascularite systémique fébrile attachée à un dysfonctionnement immunitaire. S’il n’y a pas de traitement, les 25 à 30 % des cas se compliquent d’anévrismes coronaires. Cette maladie de Kawasaki est la cause très fréquente de cardiopathies obtenues chez les enfants qui se trouvent dans les pays développés et peut entraîner un problème de cardiopathie ischémique chez l’adulte. Les symptômes avancés sont une myocardite aiguë accompagnée d’une insuffisance cardiaque, une péricardite, des troubles du rythme et une endocardite. Des anévrismes des artères coronaires se forment ensuite. Le tissu extra-vasculaire s’embrase, y compris la voie respiratoire supérieure, les voies biliaires, les reins, les pancréas, les ganglions lymphatiques et les muqueuses.

Quelles sont les causes de la maladie Kawasaki ?

Les causes de cette maladie adénome-cutanéomuqueux est encore inconnue, même si de nombreuses pistes sont avancées, car les médecins ne connaissent pas encore d’où vient cette maladie. Ils pensent qu’une sorte d’infection courante ou un virus déclenche une réponse protectrice aggravée de l’organisme qui amène l’inflammation des vaisseaux sanguins des enfants. La présentation clinique et l’épidémiologie suggèrent en suite une réaction ou une infection immunologique anormale à une infection à un enfant congénitalement prédisposé. Il serait un terrain congénital prédisposant, cela développerait la fréquence de l’affection en Asie, c’est-à-dire au Japon.

Quels sont les symptômes de la maladie Kawasaki ?

La maladie de Kawasaki débute par une fièvre, couramment au-dessus de 38,9°C. Un enfant, qui a cette maladie, a toujours sommeil et est irritable. Il éprouve parfois des douleurs abdominales. Plusieurs jours plus tard, apparaît une éruption cutanée sur le corps. Cette éruption ne dure fréquemment qu’un court espace de temps. Les blancs des yeux des enfants deviennent rouges, mais sans écoulement. Les lèvres sont quelques fois rouges, craquelées et sèches. La langue rougit et le volume des papilles augmente, c’est-à-dire langue framboisée. Les pieds et les mains sont souvent enflés et ils deviennent rouges violacés. Quelquefois, un rash survient, particulièrement aux orteils et aux doigts, suivis d’une exfoliation au bout des ongles. Fréquemment, quelques ganglions enflent, notamment dans le cou.